Renvoi coudé William Optics Dielectric Dura-Bright 31.75mm

Renvoi coudé William Optics Dielectric Dura-Bright 31.75mm astronome lorient
Renvoi coudé William Optics Dielectric Dura-Bright 31.75mm astronome lorient
Renvoi coudé William Optics Dielectric Dura-Bright 31.75mm astronome lorient
Renvoi coudé William Optics Dielectric Dura-Bright 31.75mm astronome lorient
Renvoi coudé William Optics Dielectric Dura-Bright 31.75mm astronome lorient
Renvoi coudé William Optics Dielectric Dura-Bright 31.75mm astronome lorient
139,00 €
D-125D-C-DB
En stock

Le traitement Dielectric Coating permet d´atteindre un taux de réflectivité de 99%.

  • Taux de réflectivité de 99%.
  • Construction très soignée en aluminium anodisé noir et flancs carbone.
  • Serrage annulaire de l´oculaire.
  • Poids: 210 g
 

Identique au modèle 50.8mm, ce superbe renvoi coudé est doté d´un miroir de précision à lambda sur 10 de 10mm d´épaisseur.
Serrage annulaire de l´oculaire.

  • Le traitement Dielectric Coating permet d´atteindre un taux de réflectivité de 99%.
  • Construction très soignée en aluminium anodisé noir et flancs carbone.
  • Livré avec caches.
  • Poids: 210 g
Connexion au télescope
1.25" (31.75 mm)
Connexion oculaire
1.25" (31.75 mm)


William Optics est une société taiwanaise crée en 1996 par William Yang. En un temps relativement court, William Optics s'est imposé, ainsi que ses produits, comme l'un des leaders mondiaux des réfracteurs à tube court apochromatiques hautement portables, et a obtenu une reconnaissance de qualité pour de nombreux accessoires tels que les célèbres renvois coudés dielectric.

Historique
William Optics est une société taiwanaise crée en 1996 par William Yang. L'objectif était très clair - produire des télescopes réfracteurs abordables et de qualité supérieure que les gens seraient fiers de posséder. Son premier modèle de réfracteur à tube court était un modèle à finition dorée en 2001. Connu sous le nom de Megrez 80F6, il a été favorablement évalué dans une édition suivante du magazine Sky & Telescopes.



Au début des années 2000, William Yang rencontre M. Tony Hallas, le célèbre astrophotographe, et a acquis de lui de précieuses connaissances. À l'époque, il était un passionné d'AP (Astro Physics). Après avoir étudié la qualité et les performances à l'oscilloscopes des modèles Takahashi et AP, il en a conclu qu'il pouvait fabriquer lui-même une APO (Apochromatic Refractor) de haute qualité. Il a contacté certaines des plus grandes entreprises, notamment TEC, TMB, APM en Allemagne et LZOS en Russie, recherché les meilleurs matériaux disponibles et les meilleures conceptions pour une APO.

La créativité et l'invention ouvrent la voie
Une caractéristique importante au sujet de William Yang est qu'il est un artiste et aime l'art. Il adore Frédéric Chopin et Mozart, et joue leur musique sur son piano dès qu'il le peux. Il admire leur pur génie, et leur musique l'a inspiré pour faire un réfracteur qui imite leur art.

Il a si bien réussi son objectif que d'autres ont commencé à copier ses idées. Il été le premier à inventer le pare-buée rétractable sur une lunette. L'idée est venue de la canne à pêche japonaise de son père. Il a pensé que si une canne à pêche de 12 pieds pouvait être rétractée dans une longueur compacte de 2 pieds, alors un pare-buée de télescope pourrait être fait de la même manière, et il l'a fait ! Cette conception est encore utilisée aujourd'hui.



Le renvoi coudé William Optics Dielectric
Le développement de deux plaques de carbone triangulaires pour les côtés diagonaux a été inspiré en voyant la découpe de Sushi. C'est la vérité! La plaque de carbone ressemble à une peau de sushi, ce qui en fait une création parfaite et précise pour leur production. C'est vraiment un superbe renvoi coudé et très abordable. La vision de William inclut toujours la création d'une œuvre d'art, pas seulement un accessoire ordinaire.
Le renvoi a été breveté aux États-Unis et en Chine et a rapidement connu un tel succès que des versions copiées sont apparues. Les copieurs n'ont pas respecté ses droits d'auteur et à ce jour, des copies arrivent encore, c'est dommage !

Sur la scène mondiale
En 2005, il été invité par les créateurs du UK Astro Show à participer et à présenter son nouveau télescope ZenithStar 66 au célèbre astronome et diffuseur britannique Sir Patrick Moore pour son utilisation pédagogique. Ce fut un honneur pour lui de l'avoir rencontré et connu.



En 2007, William Optics s'est associé à Ferrari, le constructeur de voitures de renommée mondiale. WO et Ferrari ont collaboré pour inventer un réfracteur léger en fibre de carbone à la mode pour les téléobjectifs connu sous le nom de ZenithStar 70 F430. Cette joint-venture a également conduit aux jumelles F1. WO a été le premier réfracteur à tube en fibre de carbone sur le marché !



En route vers le futur
William Optics ne s'arrête jamais dans sa mission de fournir des produits de qualité et abordables. Le service est notre objectif depuis 20 ans, avec un nombre croissant de clients et d'amis, appréciant et partageant tous ses succès.
 
La créativité et la convivialité sont toujours une priorité pour nos concepts. Notre rêve est maintenant une réalité, et nous voulons non seulement continuer à inspirer les gens à s'intéresser à l'astronomie, mais nous voulons aussi continuer à les aider à créer leurs propres souvenirs astronomiques.
 
Enfin, je tiens à remercier tous nos clients satisfaits des 20 dernières années et j'attends avec impatience de nouvelles relations à l'avenir !
 
Profitons ensemble du ciel nocturne et d'une vie heureuse en famille. Merci encore pour votre long et précieux soutien.

William Yang

Produit ajouté à la liste de souhaits