Tête binoculaire Baader Maxbright II

Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
Tête binoculaire Baader Maxbright II
479,00 €
2456460
En stock

Après un long développement, Baader propose la tête binoculaire MaxBright® II.
Le boîtier, qui abrite des prismes de 27 mm, est fabriqué avec les propres moules de Baader, conformément aux dessins originaux de Carl Zeiss, tirés de la binoculaire Mark V.

  • Optique traitée multicouches toutes surfaces (sept couches anti-reflets).
  • Portes-oculaires ergonomiques ClickLock® avec compensation dioptrique
  • Compatibilité avec correcteurs Glasspath spécifiques pour rendre la tête binoculaire Maxbright II compatible avec n´importe quel système de télescope.
  • Longueur optique: 110 mm (tolérance +/- 1 mm)
  • Poids: 595 g (200 g plus léger que Mark V)

 

Après un long développement, Baader annonce enfin l´arrivée de la tête binoculaire MaxBright® II. Elle comble le fossé qui sépare les binos d´entrée de gamme et les modèles haut de gamme comme la Baader Mark V.
La MaxBright® II intègre les connaissances acquises par Baader au cours des trente dernières années dans la construction de têtes binoculaires astronomiques. Elle intègre de nombreuse améliorations.

Le boîtier, qui abrite les prismes de 27 mm, est fabriqué avec les propres moules de Baader, conformément aux dessins originaux de Carl Zeiss, tirés de la binoculaire Mark V.

La finition en cuir antidérapante offre une meilleure adhérence lorsque vous tenez la tête avec des oculaires lourds à la main.

Les portes-oculaires Clicklock® à auto-centrage nouvellement conçus intègrent le réglage de la dioptrie et permettent un verrouillage/déverrouillage rapide pour la mise en place des oculaires. La conception ergonomique vous permet de distinguer aveuglément le serrage et la compensation dioptrique, même dans l´obscurité. Grâce aux porte-oculaires en acier inoxydable, les Clicklock® offrent une stabilité maximale.
Les portes-oculaires de haute qualité ne sont que la dernière partie du système optique colimaté avec précision, conçu pour des grossissements maximaux. C´est le seul moyen d´obtenir une image presque tridimensionnelle et une observation confortable.

Toutes les surfaces optiques de la Maxbright® II bénéficient d´un traitement antireflets à 7 couches. Les supports de prismes des prismes sont construits comme ceux de la fameuse tête Mark V. l´ouverture libre est de 26 mm du côté du télescope et de 25,5 mm du côté de l´oculaire, même les oculaires Eudiascopiques de 35 mm sont éclairés sans vignettage. Par rapport aux modèles avec des prismes plus petits, vous pouvez voir une partie du ciel beaucoup plus grande avec le même grossissement comme avec le modèle Mark V.

La fixation sur le télescope s´effectue soit en T2, soit avec micro-baïonnette Zeiss, les deux possibilités de connexion sont comprises dans la livraison et permettent une adaptation rapide à tous les filetages communs, ainsi qu´aux renvois Baader. Comparé aux coulants, cela économise beaucoup de longueur totale.

La tête binoculaire MaxBright® II est compatible avec tous les correcteurs Glasspath Baader. Selon les calculs optiques de Carl Zeiss, ces systèmes de lentilles de correction déplacent la mise au point de sorte que vous puissiez toujours l´obtenir le recul de 11 cm généré par la tête. Ils compensent également l´erreur de couleur qui serait autrement introduite à travers les prismes lors de l´utilisation de télescopes entre f / 4 et f / 7. Les correcteurs Glasspath ne sont pas de simples lentilles de Barlow, même s´ils leur ressemblent. Pour cette raison, le nom Glaswegkorrektor® en Allemagne est une marque déposée de Baader Planetarium.
 
Pour sélectionner les Glasspath adapté, vous devez connaître la longueur du foyer arrière de votre télescope, des instructions pour le déterminer se trouvent dans le mode d´emploi de la tête bino Maxbright® II.
Pour les télescopes Newton, Baader recommande soit le Glasspath 2" 1:1.7x pour Newton (# BA2456300), soit le Glasspath T2 1: 2,60x (#BA2456317).
Pour les Schmidt-Cassegrain ou les lunettes, Baader recommande le Glasspath 2" 1:1,8 (#BA2456305), le Glasspath T2 1: 1,25 (#BA2456314) ou le modèle T2 1: 1,70 5 (#BA2456316).
Le Glasspath 1.25x sert principalement à éliminer les aberrations chromatiques induites par l´allongement du trajet optique sur les lunettes. Sur les Schmidt-Cassegrain avec f / 10, un Glaspath n´est pas absolument nécessaire.


Caractéristiques techniques

  • Prismes de 27 mm à ouverture libre de 26 / 25,5 mm, illuminant tous les oculaires de 1,25"- focale jusqu´à 35 mm
  • Optique traitée multicouches toutes surfaces (sept couches anti-reflets).
  • Portes-oculaires ergonomiques ClickLock® avec compensation dioptrique
  • Les filetages de connexion Baader Astro T-2 System ™ (M 42 x 0,75) et la baïonnette Zeiss Micro offrent la connexion la plus courte possible avec (presque) tous les systèmes de télescopes existants.
  • Compatibilité avec correcteurs Glasspath spécifiques pour rendre la tête binoculaire Maxbright II compatible avec n´importe quel système de télescop.
  • La tête binoculaire Baader MaxBright® est livrée avec 2 adaptateurs: T-2 et micro-baïonnette Zeiss
  • Poids: 595 g (200 g plus léger que Mark V)
  • Livrée dans valise étanche anti-choc
  • Notice détaillée en français

Point important
Cette tête binoculaire peut se visser directement sur votre télescope s'il est équipé d'un filetage T2 pour une utilisation en visée droite. Si vous souhaitez la connecter à votre télescope au coulant 1.25" ou 2" prévoyez un adaptateur T2 au coulant désiré, par exemple les adaptateurs Baader #2458105 et #2408150 que vous pouvez retrouvez dans l'onglet accessoires.

Connexion au télescope
T2, Micro-baïonnette Zeiss
Connexion oculaire
1.25" (31.75 mm)

L'histoire du nom Baader en astronomie remonte à l'année 1852, lorsque Michael Baader ouvrit une société de fabrication optique au centre de Munich, après avoir travaillé depuis 1838 dans la société de verrerie optique de "Martin Woerle" et s'être marié avec la fille de Woerle. Woerle avait acquis une connaissance approfondie de la production de verre optique et des secrets de la production et des tests de lentilles achromatiques sous la supervision directe de "Josef von Fraunhofer", l'un des fondateurs de l'optique moderne et inventeur de la "monture allemande".

Plus de 600 réfracteurs achromatiques jusqu'à 5" d'ouverture avaient quitté la "Optische Fabrik M.Baader" entre 1852 et 1870. Les télescopes Baader ont remporté des prix pour l'excellente qualité de l'optique et de la mécanique lors de plusieurs salons industriels internationaux de l'époque à Berlin. à Paris. Sept télescopes de Michael Baader sont encore à voir à la Compagnie actuelle ainsi que les documents de remise des prix.

Claus Baader, le fondateur de la société moderne Baader Planetarium avait conçu un planétaire sophistiqué au début des années soixante, qui avait été breveté en 1966. C'était l'un des premiers instruments astronomiques d'origine allemande à être testé dans le magazine "Sky and Telescope" . C'est feu Owen Gingerich, alors au Smithsonian Institute, Harvard University, qui a conclu :

     "... Ingénieusement conçue et construite en Allemagne, cette unité est sans aucun doute le tellure le plus sophistiqué jamais mis à disposition sur une base produite en série."

     "... La contribution la plus nouvelle et l'effet le plus spectaculaire de l'instrument Baader a été obtenu en enfermant le tellure dans une coque en plastique semi-opaque représentant la sphère céleste. La machine solaire motorisée est facilement visible à travers le côté proche de la coque en plastique ; mais le proche côtés éloignés combinés apparaissent pratiquement opaques, donnant ainsi l'effet remarquable d'une voûte hémisphérique assombrie d'étoiles, quelle que soit la direction à partir de laquelle le mécanisme est examiné."

Tout au long de ces 50 années, d'innombrables étudiants dans le monde entier ont eu leurs premières rencontres en "mécanique céleste" avec l'aide du "Baader Planetarium".

En 1995, après le décès de notre fondateur, la "AG" (Société allemande des astronomes professionnels) a attribué à Minor Planet 5658/1950DO le nom de "clausbaader", en l'honneur de son travail et de ses réalisations pour l'enseignement de l'astronomie.

Au fil des ans, les compétences mécaniques fines requises pour les systèmes d'engrenages élaborés dans différentes tailles d'instruments de planétarium Baader (le plus grand étant de 1,3 mètre de diamètre, avec les neuf planètes et lunes dans leurs orbites correctes et adaptées) ont conduit à produire un ensemble famille d'accessoires astronomiques pour augmenter les capacités de nombreux télescopes astronomiques.

En outre, une autre filiale de la société avait déjà produit un grand nombre de dômes de projection pour le planétarium de type école de Baader, ce qui, il y a 50 ans, a finalement conduit à la production de dômes astronomiques également.

Aujourd'hui, certains de ces dômes servent d'observatoires robotiques télécommandés dans les conditions climatiques les plus défavorables du monde. L'un de nos dômes est situé à 2965 mètres
(~ 10 000 pieds) au-dessus du niveau de la mer, tout en haut de la "Zugspitze" - la plus haute montagne d'Allemagne. Anotherone sert à l'observatoire le plus haut d'Europe à 3700 mètres d'altitude au "Jungfraujoch" en Suisse, juste à côté de la célèbre "Eiger-Northface". Les deux endroits subissent des charges de vent mesurées de 300 km/h (185 miles/h.

Quelles que soient vos exigences dans ce vaste domaine de l'astronomie, Baader s'efforce de vous faciliter un peu la tâche et accorde le plus grand soin à ses produits, pour qu'ils soient fabriqués - pas aussi bon marché, mais aussi bons et abordables que possible.

Produit ajouté à la liste de souhaits