Filtres interférentiels Astronomik

Filtres interférentiels Astronomik

ASTRONOMIK
8H00F0
En stock
75,00 €

Une gamme complète de filtres interférentiels : UHC-E, UHC, OIII, H-Beta. Fabrication allemande garantie 10 ans. Coulant 31.75mm et 50.8mm.

Option

 
Les filtres interférentiels Astronomik comptent parmi les meilleures filtres conçus pour l´observation du ciel profond. Ils bénéficient de plusieurs années de recherches poussées dans le domaine du traitement sous vide et du choix des meilleurs matériaux de fabrication. Bien que conçus pour une utilisation essentiellement visuelle, les filtres Astronomik peuvent également être utilisés en imagerie. Ils sont soigneusement réalisés, disposent d´un numéro de série garantissant leur traçabilité et sont garantis contre tous défauts de fabrication.

La gamme est constituée de 4 filtres spécifiques parfaitement adaptés à tous les objets du ciel profond et a tous les types d´instruments. Les filtres Astronomik sont insensibles à l´humidité et au vieillissement et sont résistants aux rayures. Le substrat est excellent et ne dégrade pas les performances optiques de l´instrument. Tous les filtres sont parafocaux entre eux. Substrat de haute qualité de 1mm d´épaisseur. Tous les filtres Astronomik sont livrés dans une boîte de haute qualité, durable et pratique et sont garantis 10 ans.
Filtre Astronomik UHC-E
Utilisation principale

Le filtre Astronomik UHC-E présente une bande passante de 45 nm à mi hauteur (FWHM) et bloque les longueurs d´ondes du sodium et vapeur de mercure ainsi que la lumière naturelle du fond de ciel. Il augmente ainsi le contraste entre l´objet et le ciel nocturne. Le niveau de contraste est inférieur à celui du filtre UHC Astronomik mais en même temps, le niveau de transmission sur les étoiles est également plus important. Il est donc mieux adapté à de petits instruments. Du fait de sa transmission de la raie du carbone (en raison de sa bande passante large), il est également très utile pour l´observation des comètes.
GI1244_UHCE.jpg 
 Cliquez pour agrandir
Autres utilisations
  • Observation des bandes de Jupiter.
  • Facilite la résolution des étoiles doubles.
  • Utilisable sous un ciel pollué avec les reflex numériques et autres caméras.

Alternatives
Si vous utilisez un instrument d´une ouverture de plus de 125mm, nous vous suggérons l´utilisation du filtre UHC qui procure un plus grand contraste. Si vous utilisez un télescope de plus de 200mm, vous pouvez essayer le filtre OIII Astronomik pour obtenir des résultats encore plus spectaculaires sur les nébuleuses planétaire et à émissions.

Points forts

  • Observation visuelle sous ciel peu pollué: oui bien que le filtre UHC soit plus approprié  
  • Observation visuelle sous ciel pollué: remarquable avec des instruments jusqu´à 125mm de diamètre
  • Photographie argentique : Oui mais temps de pose très long
  • Imagerie CCD: Oui, lorsqu´il est utilisé avec un filtre supplémentaire IR Cut
  • Photographie avec reflex numérique non défiltré: Bon, l´équilibre des couleurs est presque parfait
  • Photographie avec reflex numérique défiltré/refiltré: Bon, l´équilibre des couleurs est presque parfait
  • Photographie avec reflex numérique totalement défiltré: Bon mais doit être utilisé avec un filtre supplémentaire IR Cut
  • Webcam / vidéo (planètes): Ne convient pas
  • Webcam / vidéo (ciel profond): Très bien si la pollution lumineuse est un gros problème

Données techniques

  • Maximum de transmission de 94%
  • Largeur à mi-hauteur 45nm maximum
  • Transmission dans la gamme de 480nm à 525nm et 645nm +


Filtre Astronomik UHC
GI1244_UHC.jpgLe filtre Astronomik UHC-E présente une bande passante de 45 nm à mi hauteur (FWHM) et bloque les longueurs d´ondes du sodium et vapeur de mercure ainsi que la lumière naturelle du fond de ciel. Il augmente ainsi le contraste entre l´objet et le ciel nocturne. Le niveau de contraste est inférieur à celui du filtre UHC Astronomik mais en même temps, le niveau de transmission sur les étoiles est également plus important. Il est donc mieux adapté à de petits instruments. Du fait de sa transmission de la raie du carbone (en raison de sa bande passante large), il est également très utile pour l´observation des comètes.
Cliquez pour agrandir
Utilisation principale


La bande de transmission du filtre Astronomik UHC apporte une meilleure vue du ciel profond même avec les instruments de diamètres moyens ! La transmission élevée du filtre en verre optique signifie que la lumière transmisse est insuffisante pour permettre des observations visuelles avec des télescopes à partir de 100mm d´ouverture. Le filtre Astronomik UHC est optimisé pour une utilisation avec des instruments à rapport F/d situés entre 4 et 15. Ce filtre ne provoque aucune perte de transmission et ne crée pas de distorsions chromatiques et ce jusqu´à F/d 2. Un autre avantage majeur du filtre Astronomik UHC réside dans la qualité optique du verre utilisé. Lorsque vous utiliserez le filtre Astronomik UHC vous remarquerez que les étoiles restent parfaitement piquées et précises comme si vous n´aviez pas de filtre.

Capacités

  • Observation visuelle sous ciel peu pollué: Excellent avec la plupart des instruments et grande pupille de sortie
  • Observation visuelle sous ciel pollué: Très bon avec les instruments à partie de 100 mm d´ouverture
  • Photographie argentique: Possible, mais temps de pose très long
  • Imagerie CCD: Bon, lorsqu´il est utilisé avec un filtre supplémentaire IR Cut
  • Photographie avec reflex numérique non défiltré: Bon, l´équilibre des couleurs décalé mais augmentation du contraste
  • Photographie avec reflex numérique défiltré/refiltré: Très bon, la balance des couleurs est quasiment parfaite
  • Photographie avec reflex numérique totalement défiltré: Bon, mais nécessite un filtre supplémentaire IR Cut
  • Webcam / vidéo (planètes): Ne convient pas
  • Webcam / vidéo (ciel profond): Bon si la pollution lumineuse est un gros problème

Données techniques

  • Transmission de près de 100% sur les raie O-III et H-beta  
  • Transmission de 96% sur le H-alpha
  • Supprime toutes les longueurs d´ondes gênantes
  • Idéal comme filtre Deep Sky même pour de petits instruments

Alternatives

Si vous utilisez un instrument d´une ouverture de plus de 125mm, nous vous suggérons l´utilisation du filtre UHC qui procure un plus grand contraste. Si vous utilisez un télescope de plus de 200mm, vous pouvez essayer le filtre OIII Astronomik pour obtenir des résultats encore plus spectaculaires sur les nébuleuses planétaires et à émissions.

Points forts

  • Observation visuelle sous ciel peu pollué: oui bien que le filtre UHC soit plus approprié  
  •  Observation visuelle sous ciel pollué: remarquable avec des instruments jusqu´à 125mm de diamètre
  • Photographie argentique : Oui mais temps de pose très long
  • Imagerie CCD: Oui, lorsqu´il est utilisé avec un filtre supplémentaire IR Cut
  • Photographie avec reflex numérique non modifié: Bon, l´équilibre des couleurs est presque parfait
  • Photographie avec reflex numérique défiltré/refiltré: Bon, l´équilibre des couleurs est presque parfait
  • Photographie avec reflex numérique totalement défiltré: Bon mais doit être utilisé avec un filtre supplémentaire IR Cut
  • Webcam / vidéo (planètes): Ne convient pas
  • Webcam / vidéo (ciel profond): Très bien si la pollution lumineuse est un gros problème

Données techniques

  • Maximum de transmission de 94%
  • Largeur à mi-hauteur 45nm maximum
  • Transmission dans la gamme de 480nm à 525nm et 645nm +


Filtre Astronomik OIII

Le filtre OIII Astronomik a été très spécialement conçu pour l´observation visuelle des nébuleuses gazeuses et planétaires. La bande passante très étroite des lignes OIII apporte un gain substantiel de contraste sur ces lignes, même sous un ciel parfait. Sur les détails ténus des restes de novae et des très fines nébuleuses planétaires le filtre OIII Astronomik fait souvent la différence, différence essentielle pour l´observation de ce type d´objet. Ceci représente la possibilité d´observer des objets vraiment très faibles. Le rapport d´ouverture optimale pour l´utilisation de ce filtre est de F/d 3 à F/d 15 avec des ouvertures de plus de 150mm. Ce filtre ne provoque aucune perte de transmission et ne crée pas de distorsions chromatiques et ce jusqu´à F/d 3. Le filtre OIII Astronomik permet d´observer des objets étendus et ne limite pas la vision de l´objet au seul centre du champ de l´oculaire. GI1244_OIII.jpg 
 Cliquez pour agrandir
Utilisation principale


Ce filtre nécessite un instrument d´au moins 150mm de diamètre d´ouverture compte tenu de sa bande passante très centrée. Les petits instruments ne collectent pas assez de lumière pour obtenir de bons résultats. De nombreux observateurs expérimentés du ciel profond et disposant d´instruments de plus de 250mm de diamètre d´ouverture préfèrent utiliser le filtre OIII plutôt que le filtre plus polyvalent UHC, ceci du fait de la haute qualité optique du substrat du filtre OIII Astronomik, en effet, lorsque vous utiliserez le filtre Astronomik OIII vous remarquerez rapidement que les étoiles restent parfaitement piquées et précises comme si vous n´aviez pas de filtre.

Capacités

  • Observation visuelle sous ciel sombre: Très bon, amélioration énorme du contraste sur les nébuleuses à émission OIII
  • Observation visuelle sous ciel pollué: Très bon, amélioration énorme du contraste sur les nébuleuses à émission OIII
  • Photographie argentique: En fonction de l´objet, temps de pose très long
  • Imagerie CCD: Bon, lorsqu´il est utilisé avec un filtre supplément IR Cut
  • Photographie avec reflex numérique non défiltré: Très bon, amélioration énorme du contraste sur les nébuleuses à émission OIII
  • Photographie avec reflex numérique défiltré/refiltré: Très bon, amélioration énorme du contraste sur les nébuleuses à émission OIII
  • Photographie avec reflex numérique totalement défiltré: Bon, nécessite un filtre supplémentaire IR Cut
  • Webcam / vidéo (planètes): Ne convient pas
  • Webcam / vidéo (Deep Sky): possible si la pollution lumineuse est un gros problème et uniquement sur objets OIII

Données techniques

  • Transmission de près de 100% des deux lignes OIII
  • Blocage complet de toutes les longueurs d´ondes gênantes
  • Le filtre idéal pour les télescopes de 25cm et plus
  • Excellent sur les nébuleuses planétaires et restes de supernovas


Astronomik H-Beta
Le filtre H-Beta Astronomik est conçu pour l´observation visuelle avec des instruments de grande ouverture. Il transmet la ligne H-beta quasiment complètement et bloque le reste de la gamme spectrale dans la mesure où l´œil est correctement adapté à l´obscurité. L´utilisation de ce filtre permet d´augmenter très fortement le contraste au point que même l´observation de la nébuleuse de la Tête de Cheval avec des instruments de 250mm à 305mm devient possible. GI1244_HBETA.jpg 
 Cliquez pour agrandir
Utilisation principale


Le rapport d´ouverture optimal pour l´utilisation du filtre H-Beta Astronomik est situé entre F/d 4,5 à F/d 6. Le domaine d´application s´étend de F/d 3.5 F/d 15. Ce filtre est utilisable sans perte de transmission ni distorsions chromatiques avec un rapport F/d max de 3. Ce filtre vous permet de visualiser des objets larges, y compris sur l´ensemble du champ de vision de l´oculaire, même en utilisant des oculaires à grand champ. Doit être utilisé sur des instruments de minium 200mm de diamètre d´ouverture. Du fait de la haute qualité du substrat, le filtre Astronomik H-Beta permet d´obtenir des étoiles parfaitement piquées et précises comme si vous n´aviez pas de filtre, cela se remarque rapidement à l´utilisation du filtre.

d´autres utilisations

  • Dans le ciel tout entier, de nombreux objets peuvent être observés en utilisant ce filtre. Déterminant pour observer correctement des régions H-alpha absolument invisible sans ce filtre.
  • En imagerie reflex, permet de révéler des objets même dans des zones fortement polluées.

Capacités

  • Observation visuelle sous ciel sombre: Très bon, mais ne convient que pour quelques objets
  • l´observation visuelle sous ciel pollué: Ne convient pas
  • La photographie argentique: Fonction de l´objet et temps de pose très long
  • Imagerie CCD: Bon, à utiliser avec un filtre supplémentaire IR Cut
  • Photographie avec reflex numérique non défiltré: Très bon, mais ne convient que pour quelques objets
  • Photographie avec reflex numérique défiltré/refiltré: Très bon, mais ne convient que pour quelques objets
  • Photographie avec reflex numérique totalement défiltré: Bon, à utiliser avec un filtre supplémentaire IR Cut
  • Webcam / vidéo (planètes): Ne convient pas
  • Webcam / vidéo (Ciel profond): Ne convient pas

Données techniques

  • Transmission de près de 100% de la ligne H-Beta
  • Blocage complet de toutes les longueurs d´ondes gênantes
  • Utilisation principale: Nébuleuses émettant dans l´hydrogène

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: Cookies et traceurs : que dit la loi ?

Produit ajouté à la liste de souhaits